digg-reader-version-one

Digg + Digg Reader + Instapaper + Bitly = futur de la recommandation ?

Quel est le point commun entre ces différents services : Digg, Digg Reader, Instapaper, Bitly et Chartbeat ? Ils sont tous propriété d’une seule société : Betaworks. Et en observant les différents choix et mouvements de cette famille de services, il est raisonnable de déduire qu’il y a de fortes chances pour voir apparaître un moteur de recommandation qui pourra bien concurrencer les Google, Facebook et Twitter.

Dans la récente mise à jour de Instapaper, le fameux service de lecture différée, une nouvelle fonctionnalité a vu le jour : la mise en avant des articles les plus populaires, se basant sur plusieurs indicateurs comme le nombre de sauvegardes, de lectures, de partages, etc.  Rien de révolutionnaire, depuis que des concurrents comme Pocket ou Readability proposent déjà le même service.

Mais là où cette annonce prend tout son sens, c’est quand les autres Digg, Digg Reader et Bitly rejoignent le puzzle géant : Digg a subi un revers depuis quelques années, après qu’il était un des portails clefs vers l’actualité du Web et donc un des principaux générateurs de trafic mondial vers les sites d’actualité, de presse et techno. Son retour sur la scène (après son rachat par Betaworks) s’est manifesté par le lancement de Digg Reader, en réponse à l’arrêt de Google Reader.

 

digg-reader-mac

Avec Charbeat, encore plus de données de trafic seront disponibles à l’analyse, et surtout en temps réel. Sans oublier bien sûr SocialFlow, dont la mission est de monétiser l’attention collective, notamment sur les réseaux sociaux, en générant une source de revenue considérable, basée sur les capacités analytiques de la technologie pour déterminer ce qui est le plus partagé par les internautes.

Vous remarquerez ce début de convergence, notamment avec les rubriques visibles depuis l’accueil de Digg : Popular, Top Stories et Upcoming.

Rajoutez à cela le lancement récent du nouveau service de Bitly (qui est déjà un des acteurs clefs dans la mesure du pouls du Web avec son raccourcisseur d’urls), à savoir Bitly for Feelings pour obtenir les différentes composantes d’un moteur de recommandation de qualité.

Outre la couverture transverse des sujets, la personnalisation à travers les sources suivies par les internautes dans Digg Reader, les recommandations et affinités sauvegardées dans Instapaper, et les émotions/humeurs détectées avec Bitly, Digg peut devenir rapidement un portail de référence, disposant d’une pertinence de qualité, comparée à celle de Facebook ou Twitter par exemple. Avec toutes les données comportementales et d’usages récupérées depuis l’ensemble de ces services, Betaworks est complètement capable de mettre sur le marché cette nouvelle offre, dans une logique de convergence et d’intégration fluide, toutes plateformes confondues.

Betaworks serait-il donc en train de devenir le nouveau Amazon de l’actualité ?

 

Articles similaires:

2 Posted on 23 septembre, 2013 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !