KM_GARTNER_BANNER_0113_16

Jive, Microsoft, IBM & Salesforce leaders du Social Software 2013 selon Gartner

L’édition 2013 du Magic Quadrant « Social Software in the Workplace » de Gartner vient de consacrer les 4 éditeurs Jive, Microsoft, IBM et Salesforce comme les leaders du marché, sur un total de 20 protagonistes. Donc rien de surprenant, à part la faible présence d’éditeurs français, représentés uniquement par BlueKiwi.

Magic Quadrant Social Software 2013

Ce qui est plutôt intéressant, c’est d’observer cette dynamique du marché sur les dernières années, et constater que le haut du panier a été souvent trusté par les mêmes acteurs, et que les concentrations ont fait en sorte que le nombre d’intervenants soit plus limité.

Ainsi, depuis 2007  et jusqu’à la récente édition 2013, 70 éditeurs ont figuré au total dans le Magic Quadrant mais seulement 7 étaient présents à chaque édition ! Et sur les 4 dernières années, seule une douzaine d’éditeurs assurait une présence constante. Certains changements sont notamment dus à un repositionnement nouveau des éditeurs, d’autres s’expliquant par des rachats.

En 2007, un total de 25 éditeurs a fait son entrée dans le Magic Quadrant, majoritairement comme des acteurs de niche, avec seuls Microsoft et IBM comme challengers, à l’époque. La situation n’a pas évolué de manière considérable en 2008, à part l’entrée de Lithium Technologies par exemple.

En 2009, les cartes ont été redistribuées, avec Microsoft, Jive et IBM qui se démarquent du reste pour devenir leaders du marché. OpenText et Altassian jouent le rôle de challengers. Google et Drupal font leur entrée officielle alors que Blukiwi n’a pas été retenu. Au total, 31 éditeurs ont été sélectionnés dans cette édition, le total le plus élevé.

23 éditeurs ont été recensés dans l’édition 2010, avec le retour de Newsgator et Bluekiwi, et aucun changement dans le haut du podium. XWiki marque aussi son entrée comme le deuxième éditeur français. Idem pour 2011 où globalement la situation restait la même.

En 2012, seuls 21 éditeurs font partie du Magic Quadrant, et là, le podium des leaders est constitué de Microsoft, Jive, IBM, Salesforce et Yammer (qui s’est fait racheté par Microsoft après).

Ceci veut dire que très peu d’acteurs de niche arrivent à se développer en tant qu’entité autonome, sauf s’ils se font racheter par des plus grands, et renforcent donc leur position déjà acquise par défaut. Quand aux leaders, ils se distinguent par la puissance de frappe financière qui leur permet une certaine agilité dans le déploiement et le repositionnement, par l’acquisition d’autres concurrents/startups, ou encore en mettant sur le marché toute une panoplie d’offres adaptables à souhait, quitte à se transformer en véritable casse-tête d’intégration.

Articles similaires:

2 Posted on 18 septembre, 2013 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !