Capture d’écran 2013-06-23 à 13.29.25

Hive Reader, une alternative gratuite, prometteuse et fidèle à Google Reader

Plus que quelques jours avant la disparition de Google Reader, le lecteur RSS emblématique de ces dernières années. Les alternatives se démultiplient, les positionnements évoluent et les offres nouvelles voient le jour. Le dernier en date s’appelle Hive Reader. Si le projet existe et se construit depuis 2011, c’est depuis quelques semaines que l’interface a été disponible pour quelques utilisateurs, puisque Hive Reader est encore en béta privé.

Le principe est simple, reproduire de manière intelligente l’expérience utilisateur avec Google Reader, en y apportant certaines fonctionnalités supplémentaires ou disparues. A ce titre, l’import de votre fichier OPML/XML des abonnements Google Reader est assez facile. Bientôt, il sera même possible de le faire directement en ligne sans passer par un fichier local (via oAuth). A partir de là, l’utilisateur retrouve l’ensemble de ses sources dans une colonne à gauche de son écran, reproduisant la structuration de Google Reader : dossiers et sources. L’organisation des contenus se fait directement depuis l’interface d’administration des abonnements.

Hive Reader Admin Panel

Les sources proposant de nouveaux contenus non encore consultés sont visibles en gras, les autres en gris, avec un compteur du nombre d’articles non lus, ainsi que l’icône de la source. J’ai remarqué aussi que le drago&drop des sources n’est pas encore fonctionnel. L’ajout des sources peut se faire aussi via l’url de manière assez classique.

Hive Reader Subsciptions

Ensuite, pour le contenu, un volet assez large permet de consulter les articles non lus, organiser la visualisation par ordre chronologique, éviter d’afficher l’historique d’une source et les articles déjà consultés, ou encore marquer comme lu l’ensemble des articles. Il est par ailleurs possible de se désabonner rapidement de chaque source, avec le bouton rouge bien visible sur l’interface à droite du titre. Hive Reader reprend aussi les raccourcis clavier pour la navigation dans le contenu, dans pas de risque de dépaysement.

Hive Reader Content

Et là où Hive Reader apporte un plus, c’est dans ce qu’il est possible de faire avec le contenu. Ainsi, chaque utilisateur peut sauvegarder pour son propre compte un article par un système d’étoile, mais en plus il peut le partager avec la communauté, avec ou sans commentaire. C’est le fameux partage supprimé par Google Reader il y a quelques années.

Hive Reader Sharing

En effet, chaque utilisateur dispose d’une page profil personnelle, qui agrège l’ensemble des publications partagées. La page dispose en outre d’un flux RSS dédié. Par ailleurs, pour la lecture ultérieure, Hive Reader intègre un raccourci vers Pocket, et pour le côté social, deux boutons Twitter et Facebook.

Capture d’écran 2013-06-23 à 13.11.41

D’autres fonctions verront bientôt le jour selon Francis Bugs, l’homme derrière le projet, et notamment le volet mobile, la synchronisation avec d’autres applications, plus de partage, etc. La performance reste encore à améliorer, pour disposer d’une navigation plus fluide, mais l’ensemble reste prometteur.

Articles similaires:

1 Posted on 23 juin, 2013 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !