wikipedia-logo

Collaboratif : Le contenu de Wikipedia a nécessité plus de 100 millions d’heure de travail

Si l’Empire State Building aux Etats-Unis a nécessité la mobilisation de quelques 3000 ouvriers pour près de 7 millions d’heure de travail, si la première édition de l’encyclopédie Britannica a été rédigée et publiée par 3 personnes pour près de 12.000 d’heure de travail, l’encyclopédie collaborative Wikipedia a nécessité plus de 100 millions d’heure de travail, sur l’ensemble de ses éditions, dont près de 40% seulement pour la version anglaise.

C’est le résultat des recherches du duo R. Stuart Geiger (University of California, Berkeley) et Aaron Halfaker (University of Minnesota), publié dans l’article Using Edit Sessions to Measure Participation in Wikipedia (PDF). Les deux chercheurs se sont en effet appuyés sur le volume horaire estimé de l’ensemble des éditions et contributions sur les contenus de l’encyclopédie. Car jusqu’à récemment, la majorité des statistiques publiées concernant Wikipédia concernent plutôt le nombre d’entrées, le nombre de collaborateurs, le nombre de pages ou le nombre de visiteurs.

Estimation des contributions de l'utilisateur Cohorts de 2001 à 2010

L’apport des deux chercheurs, réalisé sur la base de données du mois d’avril 2012, consiste à estimer le volume horaire nécessaire pour réaliser cette oeuvre collective. Ainsi, 19 millions d’articles étaient composés de quelques 8 milliards de mots en 270 langues, dont près de 4 millions d’articles en anglais contenant 2,5 milliards de mots. En se basant sur un algorithme permettant d’estimer les durées moyennes et médianes des sessions d’édition sur Wikipedia, les chercheurs ont évalué le volume total d’heure de contribution à plus de 41 millions d’heure de travail pour la version anglaise et plus de 61 millions pour les versions non anglaises. Soit un total de plus de 100 millions d’heure de travail. Ce qui représente pour les chercheurs, selon leurs termes, un des plus grands projets de l’histoire de l’Humanité.

Toutefois, quelques limites sont à soulever dans l’estimation de ce volume d’heures, notamment l’estimation du travail « invisible » et non quantifiable, comme par exemple toutes les productions initiales de Jimmy Wales qui ont permis d’avoir un premier contenu pour le lancement de Wikipedia. D’autre part, il est possible que le modèle d’estimation algorithmique utilisé par les chercheurs sur-évalué la durée exacte des éditions. (cf paragraphe 4.2.2)

Articles similaires:

4 Posted on 29 avril, 2013 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !