Ne faites pas confiance aux captures d’écran des tweets et messages Facebook

L’image est un vecteur de communication à double tranchant, surtout avec la facilité de propagation de ce type de contenu en ligne. Et vous avez certainement remarqué que plusieurs sites, blogs et pages Facebook en l’occurrence, ainsi que des comptes Twitter, utilisent des captures d’écran de tweets ou de messages Facebook pour prouver ou appuyer une publication.

Il se trouve que ces captures d’écran peuvent être parfaitement truquées, avec l’aide de services en ligne comme LemmeTweetThatForYou ou encore TheWallMachine.

Le fonctionnement est très simple : pour un tweet, il faut juste mentionner le nom d’utilisateur en question, (comme ça il va pouvoir récupérer la photo de profil du compte), écrire le message souhaité, déterminer le nombre de retweets et de favoris, et même préciser la date et l’heure de publication. Pour Facebook, la démarche est assez similaire, avec la possibilité d’insérer ses propres images de profil et de générer une conversation en mode commentaires suite à la publication d’un statut.

The Wall Machine

 

Twitter Shot

Donc faites attention et vérifier les publications en recoupant avec les dates en question, le type de client utilisé ainsi que les images de profil, en allant directement à la source, ou en faisant des recherches avec un extrait du texte de la publication. Dans un cadre ludique ce type de service peut être utile, mais il peut aussi s’avérer très délicat, surtout avec la vitesse de propagation et le manque de réflexion dans la vérification des publications.

Articles similaires:

0 Posted on 27 mars, 2013 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !