Community Management : Vers des plateformes spécialisées ?!

En parallèle du développement d’offres spécialisées en e-réputation, notamment les applications de Social Media Monitoring, une autre variante commence à percer doucement, notamment sur le marché américain. Il s’agit des plateformes dédiées aux community managers pour le suivi et la gestion des conversations en ligne. Le positionnement de ces applications est particulier, dans le sens où ils se situent entre les applications de veille et de surveillance de contenus en ligne et les agrégateurs sociaux comme Hootsuite.

A titre d’exemple, la dernière mouture de Seesmic se veut être une plateforme spécialisée au service des community managers. En proposant une bibliothèque de plugins divers et variés, Seesmic2 souhaite offrir un tableau de bord complet intégrant les réseaux sociaux, les plateformes de conversation et de recrutement tout comme les agrégateurs d’actualité. La gestion des conversations (surveillance, suivi, réponse, pilotage statistique…) est amenée donc à devenir de plus en plus centralisée, étant donnée la diversité des espaces d’expression en ligne.

Plusieurs autres applications en ligne commencent aussi à voir le jour, c’est l’exemple de Noteca. Le service dispose d’une fonction de surveillance des blogs et des actualités en ligne, en plus des fonctions de gestion de comptes Twitter et Facebook, notamment les pages de fan. Depuis la même interface, l’utilisateur dispose d’un tableau de bord de suivi des conversations et des citations et peut interagir avec les internautes directement depuis ce même service.

Toujours dans la même logique, SproutSocial propose les mêmes fonctions que Noteca, avec une interface plus ergonomique et un suivi plus fin des conversations.

La dernière application en date, Swix, propose quant à elle une autre approche du community management. Outre les fonctions de surveillance et de suivi classique des conversations en ligne, sur une panoplie de services communautaires, Swix tente d’évaluer le coût des campagnes de promotion par exemple, via un système de tableau de bord financier. Ce dernier se base notamment sur les coûts estimés de votre investissement rapportés aux nombre de nouveaux followers, fans ou lecteurs qui ont rejoint votre communauté.


Articles similaires:

0 Posted on 25 septembre, 2010 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !