Exclusif : Revue de la plateforme Radian6 (Social Media Monitoring)

En exclusivité sur Demain la veille, je vous propose aujourd’hui une revue détaillée d’une des plateformes les plus en vogue et les plus connues de Social Media Monitoring : Radian6. Depuis quelques mois, j’ai eu l’occasion de dompter la bête, et je tiens à remercier Katie Morse (community manager chez Radian6), pour son dynamise et sa sympathie.

La startup canadienne Radian6 développe depuis 2006 une plateforme de veille dédiée à la surveillance des médias sociaux pour des clients en marketing, communication, RP et autres agences de communication. Son produit phare est Radian6 Dashboard, un système de tableau de bord intuitif, ergonomique et facile à prendre en main. Et c’est précisément sur cet aspect là que Radian6 se différencie, et renforce son avantage par rapport à d’autres offres du marché. D’ailleurs, cette logique de conception d’interfaces user-friendly se retrouve sur leur site officiel, sur leurs livres blancs… Un vrai effort de conception et de design à saluer.

L’offre Radian6 est commercialisée à partir de 600$ par mois (pour l’Amérique du Nord), et le prix global dépendra notamment du volume des remontées d’alertes. Des prix préférentiels sont disponibles pour les structures associatives.

Le dashboard Radian6 est paramétrable via un assistant ludique pour une première prise en main, ou directement si l’utilisateur maîtrise l’application. Etape par étape, l’assistant vous guide dans la création de votre veille, le choix de vos mots clefs et la finesse du champs sémantique (concurrents, marques, industrie…), les modalités de filtrage par type de source et par zone géographique…

Une fois les données renseignées, une synthèse de la volumétrie prévisionnelle des données à récupérer est affichée. Maintenant, il s’agit d’alimenter le dashboard par les graphiques utiles pour le suivi de votre veille. A ce niveau, Radian6 se démarque par la richesse de sa bibliothèque de widgets prêts à installer, au total 44 mini-applications sont disponibles. D’ailleurs, cet avantage peut vite devenir un vrai casse-tête chinois si l’utilisateur ne se fixe pas d’objectifs précis pour son suivi.

La bibliothèque de widgets est composée de 6 catégories différentes, pour des usages bien précis : suivi d’une ou plusieurs marques, analyse comparative, suivi des relations avec les internautes, analyse Twitter… Au final, chaque utilisateur peut configurer un tableau de bord, avec plusieurs onglets, à sa guise, selon ses objectifs et avec la possibilité d’avoir un suivi rapproché (quasi temps réel).

Au-delà des widgets classiques et standards de suivi volumétrique et temporel des parts de voix, Radian6 propose certaines fonctionnalités utiles. Par exemple, le River Of News, qui restitue les résultats de la surveillance selon une quinzaine de filtres (sources, volume, date, nombre de commentaires, nombre de RT…) Il s’agit d’un widget qui visualise les données et permet de déclencher des actions directement depuis la même interface (répondre au commentaire, suivre un compte twitter ou lui apporter une réponse…)

Les widgets de suivi volumétrique et temporel disposent quant à eux d’une correspondance avec d’autres filtres utiles quand on veut se concentrer uniquement sur un contenu particulier : langue, type de sources, tonalité…

A partir de ces mêmes données, il est aussi possible de générer, selon des contraintes à spécifier (période, type de média…) un nuage de tags avec les principales occurrences de mots clefs et expressions disponibles dans les articles récupérés. Ce même nuage de tags permet d’opérer toute une liste d’actions comme la visualisation du contenu à l’origine d’un mot clef, ou encore visualiser sa propagation…

Il est aussi possible de générer des visualisations de répartition des citations par type de sources, par zone géographie ainsi que par langue.

En termes d’administration, il est tout à fait possible de gérer de manière fine les périmètres de surveillance quant aux corpus de sources ainsi que les langues, les supports, les zones géographiques… Radian6 propose un catalogue de sources très riche, même en langues étrangères comme le français, l’espagnol ou l’allemand.

Tout ça pour dire que le dashboard Radian6 a été pensé pour couvrir de manière exhaustive l’ensemble des besoins métiers en terme de restitution graphique et de suivi des opérations RP, de communications… Toute la difficulté réside dans la réflexion préalable et l’organisation de l’activité de veille. Le risque de perte de temps, d’impertinence des résultats est ainsi plus important.

Concernant la réactivité de la plateforme, il s’agit à mon avis de l’une des meilleures sur le marché actuel, même pour des volumes de données très importants, pour des marques comme Nike, Apple ou Microsoft…Pas de ralentissement, pas de bugs d’affichage…C’est propre, c’est rapide !

Je précise par ailleurs que le Dashboard Radian6 est dédiée spécifiquement aux opérations de Social Media Monitoring et n’est donc pas adapté à de la veille R&D, ou de la veille commerciale… Il tire sa puissance de sa capacité à se connecter aux sources génératrices de contenus sociaux : Twitter, Facebook, MySpace et autres comparateurs. C’est l’une des rares applications capables aujourd’hui de surveiller ces espaces sont le casse-tête de développements spécifiques de connecteurs.

Pour des opérationnels de la communication, du marketing ou des relations presse, Radian6 assure un vrai gain de temps par une mise à disposition d’une interface « ready-to-use », une finesse de paramétrage, des fonctions d’exports propres et ouvertes (PDF, XLS, PNG…) et une maîtrise des corpus et des périmètres surveillés. Ils seront par ailleurs guidés par tout un ensemble de video d’accompagnement (tutoriels) sur les fonctionnalités de la plateforme.

Evidemment, il reste encore quelques axes d’amélioration, notamment le filtrage par langue qui manque encore de pertinence, tout comme le choix des variations de couleurs dans les graphiques. Quant à l’analyse des tonalités, Radian6 propose une fonctionnalité de notation manuelle, puisque la détection des « sentiments » dans les propos n’est pas tout à fait au point.

En tout cas, bravo à toute l’équipe Radian6 et bonne continuation.


Articles similaires:

0 Posted on 13 septembre, 2010 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !