Un dirigeant anglais sur deux utilise les réseaux sociaux pour recruter

Français et anglais n’ont pas la même approche des réseaux en terme de recrutement. Selon une étude qui vient de paraître sur le site CareerBuilder, 53% des employeurs anglais utilisent les réseaux sociaux pour recruter leurs salariés. 43% font une recherche sur Google, 12% se rendent sur Facebook, et 12% se cantonnent aux réseaux sociaux professionnels en procédant à leurs recherches sur LinkedIn« Leurs enquêtes de profils terminées », 40% de ces dirigeants indiquent avoir été dissuadés de recruter des candidats en raison du contenu qu’ils ont publié. Comme l’indique Alain Gavant sur le site Nouvelle Donne RH« on est très loin, semble-t-il, du recrutement par les strictes compétences. (…) Autant l’on peut considérer qu’un profil sur LinkedIn permet de se faire une idée plus précise, autant les gesticulations Facebookiennes ne peuvent constituer une garantie de quoi que ce soit. Cela dit, si l’intrusion des réseaux sociaux dans les processus de recrutement doit s’avérer durable, voire définitive, cela nous ramène bel et bien au fait que les candidats, les salariés d’une façon générale doivent apprendre à gérer leur identité numérique ».

L’Usine Nouvelle (25/01/10)

Articles similaires:

0 Posted on 1 février, 2010 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !