Identité numérique Post-Mortem …

Depuis quelques temps, disons 2 ans ou un peu plus, on commence à parler de l’identité numérique, des traces numériques, de la gestion de la réputation, de la e-réputation, du reputation management… Et avec les applications diverses et variées du Web 2.0 et des réseaux sociaux plus particulièrement (personnels comme Facebook et Myspace ou professionnels comme Linkedin), la question devient très récurrente. Comment nettoyer les traces numériques ? Comment construire son image ? Comment mettre en oeuvre une démarche de Personal Branding ? et j’en passe…

C’est vrai que c’est important de nos jours de faire attention à tout ça, et à bien maîtriser et gérer sa communciation en ligne (il y a une différence entre maîtrise et gestion ;) ) ! Vis à vis des recruteurs, des collègues de travail, des « amis », des proches, ou encore des « autres », il est très utile d’être au point :) Sauf que cette problématique est facilement maîtrisable avec les outils et méthodes disponibles actuellement ! D’où ma réflexion depuis quelque temps, sur une autre problématique assez proche mais fondamentalement différente qui est l’identité numérique Post Mortem.

Qu’est ce que l’identité numérique Post Mortem (INPM) ? Il s’agit de la gestion de l’identité numérique après la mort de l’individu propriétaire. Des exemples ? en voilà quelques uns :

  • Une personne dispose d’un compte Facebook, avec des images, messages et autres types de contenu…elle décède !! Que fait-on de son compte et son contenu ? Qui peut s’en charger ? Qui peut récupérer ses contenus ? On imagine bien le cas où une personne disposant d’un bon niveau de notoriété soit la cible de messages diffamatoires après sa mort ! Sur son mur par exemple !
  • Les comptes pro sur Linkedin / Viadeo contiendront des informations relatives à l’employeur actuel lors du décès de la personne ! Que faire dans ce cas ?
  • Les mails sur les messageries Gmail, Yahoo… Que faire de leurs contenus, de leurs conservation ou destruction ?
  • Les mots de passe divers et variés (hors ceux de la CB, de l’immeuble et de la voiture :) ) sont à prendre en compte dans ce type de situation !
  • Dans des contextes professionnels, un chargé de communication ou responsable internet, utilise forcément des outils pour améliorer la visibilité de son entreprise (surtout les PME et autres petites structures…), quelles procédures ont été mises en place pour prévenir son décès, et donc le blocage de tous les comptes utilisés ainsi que la reprise de son travail pour assurer une continuité de la mission ?

Pour l’instant, je me pose uniquement des questions, auxquelles j’ai pas encore de réponse précise. C’est un sujet très vaste et complexe, touchant à la fois le juridique, l’organisationnel, la communication mais aussi la technologie.

Un article de Rue 89 intitulé « Qu’est-ce qui arrive aux comptes Facebook après la mort ? » propose quelques références en la matière, mais la réflexion doit être poussée plus loin. J’en profite donc pour lancer une sorte de « réflexion collective » autour de ce sujet avec des blogueurs comme :

N’hésitez pas à faire passer le message, à inviter d’autres gens pour y contribuer ;)

Articles similaires:

0 Posted on 21 janvier, 2009 by Aref JDEY

Partagez cet article avec la communauté !